Éoliennes individuelles

La communauté de Boulal étant géographiquement très étalée, de nombreuses habitations ne sont pas reliées au réseau électrique malgré que leur mode de vie en nécessite.  Ne serait-ce que pour charger les téléphones ou prolonger un peu leur journée une fois le soleil couché, ils utilisent des petits panneaux solaires de provenance chinoise (de la taille d’une feuille A4 à peu près), achetés sur le marché de Boulal pour environ 15000 FCFA  (23€). Les problème relevés de cette alternative sont le coût d’achat, sa durabilité et le manque de profit à l’économie locale.

Notre idée consiste à créer un atelier de fabrication d’éoliennes en matériaux locaux et/ou de récupération. Les principaux matériaux seraient du bois, des alternateurs de récupérations sur des moteurs électriques obsolètes, et des cellules de lithium récupérées sur des vieilles batteries de voitures (tout ceci nous a paru facilement trouvable dans la région).

Les avantages sont :
Le faible coût,
Le recyclage de matières premières,
L’autonomie de la production,
L’indépendance énergétique, 
La viabilité et la durabilité de l’installation,
La contribution à l’économie locale,
La sensibilisation aux énergies renouvelables.


Retrouvez aussi le reste du projet :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *