Le saviez-vous ? La surpêche et la pêche illégale nuisent à la survie des populations

L’amélioration constante des équipements de pêche permet aux navires de capturer toujours plus de poissons. Ces méthodes, bien que légales, mettent en périls les stocks de poissons mais également la prospérité des petits pêcheurs. Les grands groupes commerciaux s’accaparent le marché tandis que les populations vivant essentiellement de cette ressource se retrouvent en difficultés. Exportation, surexploitation, le stock de poissons ne se renouvelle plus durablement et beaucoup de pays d’Asie et d’Afrique se retrouvent à court de poissons, qui représentent jusqu’à 50% des protéines de leur régime alimentaire. La pêche INN (pêche illicite, non déclarée et non réglementée) cause également des soucis d’ordre écologique, social et économique. Ces pêcheurs illégaux ciblent des stocks vulnérables soumis à des contrôles strictes de gestion, et leurs prélèvements détruisent leur durabilité. Ces actions mettent en danger la biodiversité et la sécurité alimentaire des communautés dépendantes de ces ressources.

La plupart du temps, les petits pêcheurs honnêtes se voient forcés d’abandonner la pêche, métier souvent transmis de génération en génération, afin de subvenir à leur besoin dans une autre profession. Un exemple à citer est celui de la pêche à la morue. Victime de pêche trop intensive, le stock de morue fût complètement épuisé dans les années 1990. Depuis 1992 sa pêche est interdite, obligeant les pêcheurs à se reconvertir. Cette conséquence fût un choc social, économique et culturel pour le Canada.

Plusieurs associations luttent activement contre cette déviance, la plus connue étant Sea Shepherd, qui se bat pour le respect des lois internationales de conservation. Son but est de conserver et protéger la biodiversité marine en stoppant les braconniers.

Que faire contre la surpêche et la pêche illégale ?

À notre échelle, il est possible de lutter contre la surpêche en repensant notre consommation de poissons et en se dirigeant vers des produits provenant de la pêche durable.

Ne laissons pas les grands groupes industriels détruire les petits pêcheurs.

Pour en savoir plus :

http://www.fao.org/iuu-fishing/background/what-is-iuu-fishing/fr/

https://www.dfo-mpo.gc.ca/international/isu-global-fra.htm

https://www.greenpeace.fr/surpeche-fleau-oceans/

https://www.seashepherd.fr/


Catégories :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *